Trilogiport, le permis accordé sera-t-il annulé ?

L’auditeur du conseil d’Etat propose l’annulation du permis

L’auditeur du Conseil d’Etat estime que le permis doit être annulé en raison de l’absence d’impartialité du Ministre Lutgen lorsqu’il a rejeté les recours sur les décisions des communes d’autoriser les modifications de voirie et notamment la réalisation du pont nord.

Publié le jeudi 23 février 2012

Le permis accordé le 11 septembre dernier par le ministre Philippe Henry va-t-il être annulé ? C’est en tout cas ce que demande le premier auditeur du Conseil d’Etat Jean-François Neuray dans un rapport notifié aux parties vendredi.

Il faut rappeler que le Conseil d’Etat n’est pas tenu de suivre l’avis de son auditeur mais que c’est bien ce qu’il fait dans la toute grande majorité des cas. Les plaidoiries sont prévues le 15 mars prochain et le Conseil d’Etat mettra ensuite entre un et deux mois pour statuer. Pour rappel, pour l’Asbl les Bassimosans, le Trilogiport pourrait amener au plus 20 à 40 emplois au lieu des 2000 annoncés par les promoteurs du projet, mais avec quelles nuisances et combien de cancers en plus dû à la pollution ?

Portfolio