Nos priorités pour Visé et Devant-le-Pont

Nous vous avons déjà présentés nos points verts (nos projets localisés) et les points noirs (nos sujets d’inquiétude), ici nous vous présentons quelques autres projets importants à nos yeux :

Publié le lundi 17 décembre 2012

Faire de Visé une ville piétons et cyclistes admis :

  • Permettre aux piétons de circuler confortablement sur les trottoirs, même s’ils ont une poussette ou un handicap : stop à l’encombrement des trottoirs par des voitures mal parquées, par des terrasses envahissantes, des panneaux publicitaires restreignant le passage … Les règles doivent être claires et appliquées !
  • Créer une « Commission consultative piétons et cyclistes admis » Elaborer un plan de réfection des trottoirs les plus abîmés selon des critères objectifs
  • Mettre sur pied un plan vélo (parcours sécurisés, parcages adaptés, …)
  • Sécuriser la traversée de Devant-le-Pont et réaliser une vraie piste cyclable protégée sur le Pont
  • Réaménager les entrées de Visé pour modérer la circulation et permettre le partage de l’espace : rue de Maastricht, rue de Jupille, rue de Berneau …

Désengorger la ville aux heures de pointe

  • Relancer les plans de déplacement scolaires abandonnés par la majorité MR-Cdh, en limitant le nombre de « parents-taxis » grâce au développement des transports en commun, du covoiturage et des parcours sécurisés à pied et à vélo (généraliser les rangs à pied au départ de la Collégiale ?)
  • Signaler par affichage électronique les parkings disponibles 
  • Moderniser le plan de circulation (accès direct à la rue commerçante en arrivant côté Collégiale, mise à double sens du Boulevard ) en lien avec la réalisation de la nouvelle Place Reine-Astrid et après concertation avec les habitants et les commerçants. La mise en zone 30 du quadrilatère devrait alors être décidée d’une part, pour garantir la sécurité des manœuvres de parcage sur le Boulevard mais aussi celle des piétons et cyclistes et, d’autre part, pour garantir la quiétude des riverains des Remparts.
  • Obtenir de la Région qu’elle continue la réalisation des ronds-points prévus au PICM : au pont d’Haccourt, au carrefour de la gendarmerie, au carrefour de la Rue des Trois Rois.
  • Réaliser les chaînons cyclables manquants pour offrir un réseau complet et sûr
  • Créer un service de cyclo-taxis pour le transport de clients et de livraison les jours de grande affluence commerciale
  • Augmenter la capacité parcage gratuit proche de l’hyper-centre (parking de la gare,…) et éviter les « voitures-ventouses » dans les rues commerçantes
  • Développer les services de la centrale de mobilité par l’acquisition d’un second minibus, notamment pour desservir les hauteurs de Visé voire les parkings périphériques, les jours de grande affluence

Développer avec vous une ville conviviale et dynamique

  • Faire de Visé un pôle attractif réalisant un trait d’union entre Maastricht et Liège
  • Créer un vrai centre culturel portant une culture tournée vers l’avenir, offrant une salle de spectacle polyvalente, des expositions d’envergure et des ateliers culturels diversifiés.
  • Rejoindre aussi les attentes des jeunes générations et organiser des animations de rue
  • Relancer une salle de cinéma, si possible à l’Excelsior
  • Développer un plan lumière (sécurité, ambiances adaptées aux lieux, économie, …)
  • Finaliser un aménagement convivial de la Place de la Collégiale
  • Réaménager la Place Reine-Astrid en un lieu de rencontre et d’animation et transférer les véhicules dans le futur parking sous- terrain de l’Avenue Albert 1er
  • Donner de l’attractivité au Quai du Halage (propreté, fleurs, infos pour touristes, …)
  • Améliorer l’efficacité des services urbains.

… une ville solidaire et où il fait bon vivre

  • Offrir plus de logements aux visétois via un programme de logements publics, une mixité dans les projets de logements privés, une Agence Immobilière Sociale et une action-conseil pour encourager les logements à caractère inter-générationnel (habitat-Kangourou)
  • Mener une politique active d’isolation des logements sociaux et modestes
  • Assurer une quiétude suffisante des habitants de « l’hyper » centre (prévenir l’hyper-bruit) et éviter la précarisation de sa population (attention aux divisions de logement insuffisamment maîtrisées, …)
  • Augmenter la présence des agents de quartier et aussi l’action des éducateurs de rue.
  • Développer des écoles de devoirs et des maisons de jeunes dynamiques
  • Créer une ou plusieurs salles d’études pour offrir aux étudiants du supérieur une alternative au calme des bibliothèques liégeoises.
  • Favoriser le covoiturage vers Liège et ses écoles supérieures. Respecter le schéma de structure et mener une politique d’urbanisme participative et respectueuse des voisins (notamment autour du quartier Ma Campagne)
  • Obtenir l’installation d’une station de mesure de la qualité de l’air à Devant-le-Pont.
  • Respecter le schéma de structure et mener une politique d’urbanisme participative et respectueuse des voisins