ECOLO plaide pour un budget rigoureux de l’Etat fédéral

Publié le samedi 31 décembre 2011

Ecolo souhaiterait un budget plus rigoureux mais plus équilibré socialement que l’épure présentée par le gouvernement, ont expliqué jeudi les chefs de groupes de la Chambre et du Sénat, Olivier Deleuze et Jacky Morael. "Nous ne contestons la nécessité de réformer. La population comprend que ces réformes sont nécessaires mais la méthode utilisée par le gouvernement manifeste un manque de respect des citoyens et des parlementaires", ont-ils rappelé. Pour eux, il est possible de faire un budget socialement plus juste que celui présenté par le gouvernement, principalement en limitant davantage les intérêts notionnels et en comptabilisant un revenu plus important de la rente nucléaire. Ecolo propose notamment de ramener les intérêts notionnels à 2,5%, sauf pour les PME, et de les conditionner à l’emploi. Parallèlement, il propose d’accorder un bonus de 2% aux sociétés qui augmentent leurs investissements en recherche et développement. Ces mesures permettent une économie supplémentaire de 650 millions d’euros en 2012 par rapport à la proposition du gouvernement. Par ailleurs, Ecolo propose de retenir le montant de la CREG pour la rente nucléaire, à savoir 1,2 milliard d’euros. Le gouvernement a prévu de taxer le secteur à hauteur de 550 millions d’euros. La proposition d’Ecolo ramène donc 650 millions d’euros de plus dans l’escarcelle de l’Etat, ont souligné MM. Deleuze et Morael. Ecolo prévoit encore quelques mesures sur le précompte mobilier, la taxe sur les opérations de bourse et la taxe sur les titres au porteur. Au total, cela représente 1,63 milliard d’euros supplémentaires pour 2012, note Ecolo, ce qui permettrait d’éviter "les mesures catastrophiques et aveugles" prévues par le gouvernement et qui touchent aux prépensions et aux pensions anticipées, aux pensions des fonctionnaires, aux allocations de chômage, à la définition de l’emploi convenable et au stage d’attente des jeunes. Cela permettrait aussi d’éviter de supprimer les aides fiscales pour les dépenses visant les économies d’énergie dans les habitations. A ce propos, Ecolo rappelle que ces mesures ont généré la création de 5.000 emplois locaux dans la construction et permis de diminuer la facture énergétique. Ecolo a déposé une série d’amendements aux projets du gouvernement qui doivent être votés jeudi par la Chambre. ALN/(BPE)/./.221739 DEC 11


Nicolas Parent

Attaché de presse

ECOLO

Place Flagey, 18 à 1050 Bruxelles

Tel. : 0497/17.20.57 - 02/218.30.35

nicolas.parent@ecolo.be

www.ecolo.be