Accueil et accompagnement des enseignants débutants

26 novembre colloque

Accueil et accompagnement des enseignants débutants

Publié le lundi 28 novembre 2011

Le métier de prof est un des rares métiers au monde où, du jour au lendemain, il est demandé d’être opérationnel sans entrée en fonction progressive et accompagnée. Les enseignants débutants, qu’ils soient jeunes ou moins jeunes, porteurs des titres requis ou non, se sentent souvent isolés et peu soutenus au moment de se lancer dans la carrière, nombre d’entre eux quittent l’enseignement après quelques années.

Il y a donc urgence, d’autant plus que les écoles sont confrontées à une pénurie d’enseignants, en particulier à Bruxelles. C’est la raison pour laquelle Ecolo a organisé, ce samedi 26 novembre, un colloque rassemblant des enseignants débutants, des chercheurs et surtout des acteurs ayant lancé dans leur école des projets novateurs pour mieux accompagner leurs professeurs.

Ce colloque a permis de dresser les constats suivants :

Les enseignants qui débutent devraient tous pouvoir bénéficier d’un programme d’accompagnement. 85% des enseignants débutants jugent cela indispensable. Il n’est pas pertinent d’imposer un modèle unique et obligatoire dans toutes les écoles ou une obligation de tutorat en fin de carrière. Il existe de nombreux modèles d’accompagnement (tutorat, mentorat, des formules individuelles et collectives, des groupes de pairs, etc…). Il n’y a pas de modèle clé sur porte transposable dans toutes les écoles. Il faut faire du sur mesure.

Un bon tuteur ou un bon système d’accompagnement, ça ne se décrète pas. Au contraire, un bon système d’accompagnement se construit collectivement, dans chaque école, avec le soutien de la direction, à la lumière des réalités de terrain.

Pour Ecolo, il est fondamental d’aider les écoles qui le souhaitent à mettre en place des projets qui permettent de mieux accompagner et accueillir les enseignants qui débutent. Améliorer l’entrée en fonction des professeurs est une nécessité absolue.

Pour les y aider, Ecolo propose :

la formation d’enseignants-relais outillés pour développer dans leur école un dispositif d’accompagnement adapté ; l’accompagnement extérieur des écoles qui le souhaitent : l’expertise qu’elle soit académique et/ou de terrain existe ! Celle-ci doit aujourd’hui être mobilisée pour soutenir concrètement la mise en place de dispositifs d’accompagnement dans les écoles ; une information et un soutien aux directions d’établissement pour mettre sur pied des projets ; d’envisager à terme un allègement du temps de travail en classe, sans perte de salaire, pour les enseignants débutants. Pour Ecolo, ce qui compte c’est de donner aux enseignants débutants, du temps, des outils et un accompagnement afin qu’à l’avenir l’entrée en fonction soit un atout dans la dynamisation de la carrière plutôt qu’une cause d’abandon de la profession. En somme, il ne s’agit pas d’imposer un modèle unique mais surtout de créer les conditions pour que des initiatives d’accompagnement des jeunes enseignants puissent se développer dans les écoles. Et c’est une priorité politique qu’Ecolo entend défendre auprès de la Ministre de l’Enseignement, Marie-Dominique Simonet.

suivre la lecture sur le site www.ecolo.be

Portfolio